Feeds:
Articles
Commentaires

Cliquez sur les secteurs pour accéder aux différents blogs.

(Voulez vous prendre note que la lecture des fichiers Prezi doit être effectuée à l’aide du navigateur Google Chrome, nous sommes désolés de l’inconvénient.)

MISSION DE L’ATELIER/LABORATOIRE EN DESIGN URBAIN 

De grands et nombreux défis attendent les citoyens de Québec dans les prochaines décennies quant au devenir de leur ville et des manières de l’habiter. Parmi ces défis, l’un pique tout particulièrement notre intérêt : l’impact des changements climatiques sur l’adaptation des villes et, plus particulièrement, dans le cas de l’aménagement de secteurs résidentiels. Cette double préoccupation découle de 2 projets de recherche actuellement menés par des chercheurs au GIRBa (Groupe Interdisciplinaire de Recherche sur les Banlieues) et au CRAD (Centre de Recherche en Aménagement et Développement) .

Le projet Québec 2020 se questionne sur les manières de réfléchir à l’aménagement tout en impliquant non seulement les acteurs de la planification mais aussi les citoyens de la communauté métropolitaine de Québec, cette entité abstraite pour plusieurs d’entre eux. Mais comment mobiliser ces citoyens autour d’enjeux de planification de grande importance, alors que le territoire métropolitain leur apparaît comme une amibe aux contours diffus ? Qui sont ces citoyens et quelles sont leurs aspirations en matière d’habitat? Une grande enquête Internet menée à l’été 2011 a permis de brosser les profils de résidants de Québec et de Lévis à partir de leurs besoins et préférences résidentiels (Després, 2012 A, B). Ces résultats permettent de saisir ces besoins et préférences de manière objective et d’éclairer la prise de décision, à l’heure de fortes pressions de développement résidentiel sur le territoire métropolitain de Québec.

En parallèle, l’équipe du projet OURANOS se questionne sur les manières de penser et d’adapter l’urbain en tenant compte des impacts des changements climatiques (CC) et des risques que ces derniers induisent sur les populations. Suite àl’élaboration d’un diagnostic en mode participatif concernant l’impact des CC sur des secteurs de Québec, la seconde étape du projet OURANOS consistait à cibler des secteurs où se combinent des risques importants (comme la contamination de l’eau potable ou les îlots de chaleur) et des dynamiques urbaines fortes (comme des pressions de développement). Ce sont sur quelques-uns de ces secteurs que nous sommes appelés à intervenir.

Les Ateliers/Labo de design urbain ont donc pour mission de tenir compte de l’ensemble de ces résultats de recherche et de réfléchir au développement et à la consolidation de secteurs de banlieue Nord de Québec dans l’optique, d’une part, d’une adaptation aux risques induits par les CC, tout en tenant compte des besoins et préférences résidentiels des résidants. Les scénarios élaborés dans les Ateliers/Labo DU serviront de base à un grand processus de design urbain participatif impliquant des acteurs territoriaux multiples, dont des citoyens, prévu pour le printemps 2013.

Au cours de cette session d’automne 2012, les étudiants se familiarisent avec les résultats des recherches en cours (mentionnées précédemment) en même temps qu’ils mettent en forme le contenu de leur propres analyses, réflexions et scénarios d’aménagement. Ce contenu est validé au fur et à mesure de l’élaboration du projet auprès d’un comité d’experts et de professionnels provenant de divers domaines de planification urbaine à différentes échelles (métropolitaine, municipale, locale). Les Ateliers/Labo DU sont donc un important foyer de recherche-création et d’action, concrètement impliqués dans la planification métropolitaine de Québec, en parallèle des acteurs réels dont des promoteurs immobiliers.

SECTEURS D’INTERVENTION

Différents secteurs ont été ciblés du côté de Québec, en collaboration avec les participants au projet OURANOS et la Ville de Québec. Ils sont tous sujets de réflexions en cours par différents types de planificateurs, qu’il s’agisse d’élus, d’aménagistes de la Ville de Québec ou encore de promoteurs immobiliers. Ces secteurs sont souvent vastes et devront faire l’objet d’une définition des limites de sites d’intervention plus restreints par les équipes qui s’y attaqueront. Les secteurs sont diversifiés et présentent des défis très variés.
Ils vous seront présentés en atelier, au moment opportun. Voir les blogues respectifs de chaque secteur pour plus d’informations.

PARTENAIRES
_________________________________________________________________________

collage

Ecole d’Architecture   http://www.arc.ulaval.ca 

GIRBa   http://www.girba.crad.ulaval.ca